(for English please scroll down to the flag)

drapeaufra1Nous re-violà pour un nouveau tour sur la grande roue ! C'est le 2e Carnaval des blogs !

La question: "Si soudainement nous devenions richissimes sans plus avoir le besoin de vendre nos bijoux, est-ce que nous les vendrions toujours ? Est-ce que nous continuerions à en créer ? (mes excuses pour le français ici et qui suit - là j'ai eu du mal, comme vous pouvez constater ! Mais je fais de mon mieux ! ;o) )

Les participants sont:

- Tamra Gentry
- Elaine Luther
- Marco Fleseri
- Lora Hart
- Sherri Haab
- Kirsten Skiles
- Angela Crispin

 Je trouve cette question plutôt sympathique. A vrai dire, je pense que ça serait le rêve réalisé de chaque artiste - c'est pour cette raison que je parlais dans mon post précèdent que tout commence par l'imagination. Qui sait, peut-être ce post sera le déclencheur ;o)

J'ai l'impression que j'ai toujours voulue créer, même quand "je serais grande". Créer et fabriquer des bijoux me semblait suffisamment mystérieux et difficile pour être intéressant. J'avais suivie des cours de dessin et création de bijoux à 19 ans, mais c'était frustrant de ne pas pouvoir les réaliser moi-même. Fabriquer des bijoux  est venue plus tard, après mon diplôme universitaire ("Je suis Liiiibre !" ) ou j'ai acheté un livre, du silicone RTV et de la résine qui piquait le nez et j'ai recommencé à salir mes mains créant tout ce qui j'avais emmagasiné pendant les années à l'Université. Le chemin m'a semblé long.

Alors, la réponse est un grand OUI ! Absolument ! Je créerais et fabriquerais toujours des bijoux ! Je feriais aussi des grandes sculptures extérieures. Mais je respire les bijoux, j'en rêve tout le temps - comment résoudre les problèmes de montage, par exemple ... ça me réveilles la nuit ! J'adore la possibilité de créer des mini sculptures qui seront portées. Je pense que ce qui changerait ce sont les moyens de fabrication. Je créerais des pièces plus délirantes, tant par les design que par les matériaux utilisées. Je ne penses pas que j'utiliseriais plus d'or pour autant, peut être mais pas de manière toute poli-poli mais toujours mélangé avec du Faux Bone, de la résine et autres. En revanche, j'aimerais utiliser des diamants brutes à la manière de Todd Reed (mais à ma manière - allez voir son site, port de bavoir obligatoire !) - des diamants brutes carrés qui flottent sans effort dans des amas d'élégance ! Qui sait, peut-être un jour quand je serais adulte ... je vais commencer à visualiser dès maintenant.

No_Strings___detail

Si je les vendrais toujours ? Absolument ! Pour quoi ? Parce que cela fait partie de la satisfaction de savoir que quelqu'un qui ne nous connais pas aime assez notre travail qu'ils sont prêts à payer le prix. Qu'ils ressentent que notre travail rejoint et reflète une partie d'eux m-même au point de devenir de propriétaires fiers et uniques. J'en ferais plus de cadeaux aussi, mais je vendrais les bijoux au prix qui qui serait à la mesure de mon temps et de ma créativité, et bien sur des matériaux - souvenez-vous des beaux diamants et toute la technicité pour les faire flotter !  Mieux encore, peut-être que je ne vendrais que au personnes qui me sont sympathiques :o) ceux qui me donnent l'assurance qu'ils s'occuperont bien de mes "bébés"  'oui, je sais, je sais, cette phrase à elle seule me donne une entrée gratuite chez un psy, mais j'ai l'habitude et je suis sur que d'autres ressentent la même chose). Du style : "puis-je voir votre CV ?"  (on me le demande souvent alors pour quoi pas moi ? Ou encore "Vous me semblez quelqu'un de bien, mais comment êtes-vous avec vos enfants, votre mère ou l'environnement?" ,  "... et avec vos bijoux ?" et, dans le cas de doute " Etes-vous toujours sur la liste du Père Noël ?" (je vous ai dis que je croyait encore, il me semble). Ça en fait de la sélection, non ? JE Rigooooooles ! ... enfin, presque ;o)

J'en offrirais régulièrement en cadeau à ceux qui adorent mes bijoux mais ne peuvent pas s'offrir un modèle vraiment cher et unique, juste pour les rendre heureux et qu'ils sentent à quel point ils sont uniques. D'accord, je demanderais peut-être une lettre motivée ;o) (je rigoooles !).

La vérité est que le propre de toutes les expressions artistiques c'est que les gens qui ne sont pas en harmonie avec notre travail, et donc avec une part de nous mêmes, ne le regarderont même pas. Alors, mes méthodes de sélection seraient inutiles. ... mais bon, souvenez-vous d'en prendre bien soins quand même o:-)

Et en dernier, si parmi vous, mes chers lecteurs, il y a quelqu'un qui ( à lu jusqu'ici et ) souhaiterait m'aider à accélérer le processus de visualisation pour que je puisse faire des pièce délirantes et les offrir à des personnes bien sympathiques et bien veillantes (et toujours figurant sur la liste du Père Noël), vous savez où me trouver ;o)
o:-)

drapeauUs1Here we are for yet another fantastic fun ... Hurry, ... hurry, ... hurry and welcome to the blog Carnival !
The question:
If you suddenly became wealthy and didn't have to sell your jewelry anymore for income, would you still sell it?  Would you still make it? Why?

The participants are:

 - Tamra Gentry
- Elaine Luther
- Marco Fleseri
- Lora Hart
- Sherri Haab
- Kirsten Skiles
- Angela Crispin

I find this a pretty fun question, really ... or better yet, it would be every artist's dream come true ;o) - this is what I mentioned in my previous post about imagining first ... who knows,  maybe this post is just what it takes for sudden wealth to happen :o)

Seems like all my life I'd wanted to make art all the time AND when I grew up. Jewelry making seemed mysterious and challenging enough to be interesting. I'd already been in jewelry design and rendering classes at around 19, and designed many pieces, but felt frustrated to have to give them to someone else to be made. Making jewelry myself only finally happened after my University degree ("I'm free ! Like a river ..."). I  bought a book, RTV molding material and a can of stinky resin and began getting my hands dirty again, making all those things that had been in my head for all those years.

So I would ABSOLUTELY still make jewelry !  I'd make big outdoor sculptures too. But I breathe it and dream of jewelry all the time !  I love the possibility of making miniature sculptures to wear. I would, however, probably allow myself to go wilder in terms of design AND in terms of materials. I'm not sure I'd use gold more often, well maybe, but not shiny-shiny and still mixed with Faux Bone and resin and other funky stuff. But I would surely LOVE to include raw diamonds in my work for example, à la Todd Reed (but in my own style- do go there and drool
o:-)) - square chunky beautifully raw diamonds floating effortlessly in clusters. Who knows, maybe someday, when I grow up ... I'll start visualizing as of now.
No_Strings___detail

And would I still sell it ? For sure ! Why ? Because it's part of the satisfaction of knowing that people who don't know you love what you make so much they are willing to pay for it. That they feel your work actually meets and reflects part of who they are, and makes them proud, special owners. I would give more away too, but I would also sell it for the price it (my time and creativity) is worth - remember all those diamonds and hours of hard work in making them look like they are floating !  Or, better yet, maybe I would only sell it to people who I liked :o) making sure they take good care of my babies (I know, I know, that comment alone just gave me a free ticket to the shrink ! But I'm used to it, and I'm sure others can relate). As in "may I see your resume first, please ?" After all, I'm often asked for mine ! Then, "Ok, you sound pretty good but how kind are you to your kids, to your mother, to the environment ?" " ... and to your jewelry ?" and last, just in case: "are you still on Santa's list ?" Of course I'm joking ! ... sort of :o)

I'd have a regular gift for those who would love to have a special, particularly expensive piece but can't afford it,  just so as to make their day and make them remember they're special.  OK, ok, I might ask for a motivational letter :o) (kidding !).

The truth is, the "advantage" of making any art is if people aren't in harmony with what you're making, and therefore with a part of you, the artist, they won't even look at it. So my "selection" ideas are probably totally unnecessary .... well, just remember to take good care of it, please ! o:-)

And last, if anyone out there reading this would like to help me speed up and materialize my deep imagination and visualization process so I can make these wild pieces and give them away to kind and caring people (and still on Santa's list) well, you know where to reach me ;o)